Les activités avec le cheval avec l'association Trott'autrement

27 avril 2013 - par Jean-Jacques Dupuis, président Trott'autrement.

Pour rejoindre les centres équestres de l'association, rendez-vous directement sur le site www.trottautrement.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'association Trott'Autrement est organisée en deux pôles :


• Thérapie avec le cheval (démarche de soin)
• Loisir (tourné davantage vers les apprentissages)
L'orientation vers l'un des deux pôles se fait lors de l'entretien avec la personne et/ou la famille.
C'est une étape incontournable avant de commencer l'activité.
Le « cavalier » commence ensuite par des séances individuelles permettant d'établir le lien avec l'intervenante et le cheval ainsi que de de juger des capacités de la personne.
Pour se poursuivre en groupe dès que cela est possible.
Mais le rythme et les aptitudes de chacun est respecté pour permettre une évolution sereine en toute sécurité.
Thérapie ou loisir, tout au long du parcours il est possible d'évoluer soit parce que les compétences augmentent (→ loisir) soit du fait de trop grandes difficultés dans les apprentissages (→ thérapie).
C'est l'avantage des service proposés par Trott'Autrement.

 

Loisirs ou thérapie ?

Pour faire le point voici un rappel des recommandations de la Haute Autorité de Santé quant à la dimension thérapeutique des activités avec les animaux :

"Les activités physiques et sportives, les activités musicales et les activités réalisées avec les animaux ne peuvent être considérées, en l'état des connaissances, comme thérapeutiques mais constituent des pratiques qui peuvent participer à l'épanouissement personnel et social de certains enfants/adolescents avec TED, selon leurs centres d'intérêt, s'ils bénéficient d'un accompagnement spécifique (accord d'experts.)" 


http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-
03/recommandations_autisme_ted_enfant_adolescent_interventions.pdf page 31

 

 

Quelques chiffres
• 54 « cavaliers » bénéficient des activités. La démarche de l'association est largement tournée
vers les familles de l'Est parisien (77, 93, 94, 91) et Paris intra-muros mais bénéficie aussi à
4 institutions - IME ECLAIR Bussy Saint Georges (77), FOYER LES MARRONIERS
(Villenoy 77), FOYER ARPEI (Gagny 93), FOYER PASSERAILE (Magny le Hongre 77).
• 4 professionnelles salariées encadrent les séances toutes qualifiées et tournées vers le handicap.
• 6 centres équestres avec qui l'association travaille en partenariat en louant installation et cavalerie :
Seine et Marne (77) :
◦ Le Haras du Grand Clos (Conches-sur-Gondoire)
◦ Le Haras de Maison Blanche (Lésigny)
◦ Le Cercle Hippique du Pin (Le Pin)
◦ Le centre équestre LA CATOUNIERE (Sancy-les-Meaux)
◦ Le poney club de la base régionale de loisirs de Vaires-Torcy (UCPA)
Val de Marne (94) :
◦ Le centre équestre municipal de Bry-sur-Marne (UCPA)


La thérapie avec le cheval
Il s'agit d'une démarche de soin (prescription médicale) s'inscrivant dans un projet global. le cheval est utilisé comme médiateur. Objectif : l'épanouissement de la personne. Sont sollicités : les sens, les émotions, les compétences motrices et intellectuelles. Le travail qui n'est pas forcément la monte (beaucoup de travail au sol) agit sur le tonus, le schéma corporel, l'équilibre, la confiance en soi, l'autonomie, la relation à l'autre ... C'est avant tout une rencontre avec le cheval.


Le loisir ou équitation adaptée
Tourné vers les apprentissages au rythme de chaque cavalier. Adapté aux potentialités de chacun.
C'est une démarche pédagogique qui privilégie la notion de plaisir. Elle permet de développer les compétences. Dès que possible la personne est intégrée à un groupe (maximum 4 cavaliers).
En effet, le travail en groupe permet de développer les interactions et la sociabilité … très importante pour les personnes avec TED (trouble envahissant du développement) ou TSA (trouble du syndrome autistique) suivant la nouvelle terminologie.


La médiation avec le cheval pour les personnes autistes
Le spectre autistique est très large altère les facultés de la personne plus ou moins profondément.
(cf. http://www.vaincrelautisme.org/content/caracteristiques)
Mais certaines caractéristiques sont communes que l'on peut résumer très rapidement ainsi :
• Difficultés relationnelles dues à une différence à autrui ou à une mauvaise lecture des intentions (indifférence, repli sur soi).
• Difficultés touchant à l'expression allant jusqu'à l'absence de langage.
• Troubles du comportement ou plutôt comportement inadapté aux situations
Ses difficultés étant dues à un mauvais traitement de l'information suite à un développement cérébral altéré ou particulier.


Le cheval comme médiateur
Le cheval est un être vivant, sensible et réceptif qui possède une fonction relationnelle et affective.
Il ne juge pas.
Il a intuitivement la capacité de comprendre ce qu'on attend de lui et n'exige pas de la personne déficitaire des apprentissages trop contraignants.
Le cheval communique essentiellement avec son corps. Ses sens sont plus affinés que les nôtres pour percevoir les émotions. Il est particulièrement attentif à la cohésion des intentions et des gestes. Comme un miroir, il reflète en permanence le comportement de celui qui l'approche, de celui  qui le monte. Cette complicité plus sensuelle qu'intellectuelle permet d'instaurer un lien naturel sur un mode différent que celui qu'exige les relations humaines.
Le langage n'est donc pas nécessaire à la relation avec le cheval. Il ne triche pas et la réponse « comportementale » est immédiate.

C'est pourquoi les activités équestres sont intéressantes pour les personnes avec autisme.


Le pansage
En thérapie plus encore qu'en loisir le pansage est essentiel : les soins au cheval dont le corps est découvert dans sa globalité et qui réagit à toutes stimulation, les caresses etc.
Le cheval peut être chatouilleux, hypersensible. Il est doux et chaud. Mobile aussi. Et il va donc falloir rester attentif à ses réactions et à ses besoins.
Animal vivant et non peluche on peut l'enlacer ou lui parler sans problème … il se montrera compréhensif.


La monte
Soulignons qu'elle n'est pas indispensable en thérapie où l'on privilégiera plutôt le désir de l'enfant en accompagnant sa relation avec l'animal. Le travail au sol, la verbalisation sont au centre de l'accompagnement et permette de créer la relation via l'attirance naturelle vers le cheval et les interactions intervenante/animal/patient dans un environnement protégé des interférences possibles.


Mais rien n'est exclu et la progression en thérapie comme en loisir est visée.
Dès lors qu'il est à cheval, le cavalier découvre des émotions nouvelles. Il lui faut adapter son maintien, maîtriser son comportement, tenir compte des réactions de l'animal et intégrer les consignes de l'accompagnante.
A cheval, le cavalier est porté. Il prend une autre dimension. L'image du cheval renvoie à une image de force, de puissance et de liberté. C'est aussi une réalité et dans la pratique équestre ce sont des aspects qu'il faut intégrer pour les maîtriser progressivement et faire corps avec l'animal.
En loisir, avec un accompagnement adapté, les exigences sont marquées avec des apprentissages comme tout cavalier qui se respecte et veut diriger sa monture. La différence avec des reprises classiques qui fonctionnent par niveaux est de taille : c'est l'intervenante qui adapte sa pédagogie au besoin du cavalier et respecte son rythme et ses capacités.
Grâce à cette activité, le cavalier peut démontrer ses capacités et la pratique de l'équitation doit être perçue comme révélatrice de talent. Bien souvent d'ailleurs elle devient vite indispensable à nos adhérents tant il est vrai qu'ils y prennent du plaisir.


L'environnement
Les centres équestres sont des endroits ouverts dans des espaces naturels souvent assez privilégiés.
Dès lors nos cavaliers en croisent d'autres qu'ils peuvent observer et sur lesquels ils peuvent calquer leurs comportements. Les personnes sont souvent plus disponibles que dans la vie courante et les échanges sont possibles.
Nos centres équestres partenaires sont sensibilisés à notre démarche et adhèrent aux valeurs de l'association en signant la charte très clairement tournée vers l'insertion dans le milieu équestre.
Un aspect important : les liens qui se nouent entre cavaliers bien sûr mais aussi entre familles accompagnantes … parler de handicap peut se révéler difficile et l'activité équestre est un biais pour nouer les relations et échanger.
Les statuts de l'association sont d'ailleurs en cours de modification afin de prendre en compte une démarche, nouvelle, d'organiser différentes manifestations visant à tisser du lien social.


Conclusion
Trott'Autrement dont le siège social est situé à Bry-sur-Marne rayonne bien au-delà, se développe afin d'accueillir les nombreuses demandes que comporte sa liste d'attente (80).
D'ores et déjà des recrutements sont annoncés.

 

 

 


Olivia, la femme qui murmurait à l'oreille des enfants

7/11/2010

Depuis la rentrée 2010, le cours d'équitation adaptée s'est mis en place à Bry sur Marne. 

Par un dimanche pluvieux d'automne, nous nous sommes rendus au nouveau manège rencontrer Olivia et ses élèves.

 

Tout d'abord Pierre, 8 ans : Il panse son cheval Caramel à notre arrivée, et lui installe une couverture sur le dos. Aujourd'hui ce sera cours de voltige. Il apprendra à l'aide d'un escabeau à se hisser façon voltigeur, puis à passer une jambe au-dessus de l'encolure, puis l'autre, se mettre à genoux et s'allonger. Il exécute tous ces exercices sous la conduite d'Olivia qui tient Caramel par la longe. Atmosphère sereine dans le manège, on entend à peine Olivia donner ses consignes, cheval et enfant s'harmonisent.

- "C'est sa 4ème reprise d'une heure" m'explique son père. Pierre suit un cours particulier. Il a déjà fait de gros progrès. Pierre dit regretter les cours collectifs …. pour les filles.

 

Olivia fait tout faire à notre jeune, c'est à dire qu'elle ne fait pas à sa place. Elle est attentive de bout en bout. Elle semble connectée sur l'enfant. Elle reprend les gestes qui ne vont pas.

 

Puis arrivent Marine et Anouk, deux petites filles plus jeunes. Elles s'approchent du boxe des poneys. Pendant 1 heure, elles panseront leur animal. Brossage, grattage, promenade par la longe.

-"C'est une étape pour Anouk" m'explique sa mère. "Sa soeur aînée, 18 ans, elle aussi en situation de handicap, souhaitait être "avec" le cheval et non pas "à" cheval, ce qui est impossible dans un cours d'équitation classique. Elle a pu trouver une réponse grâce à l'association Trott'autrement sur un autre centre équestre". 

 

La pluie tambourine, la lumière baisse, le temps passe.

 

* Olivia est Éducatrice sportive spécialisée en activités physiques adaptées (licence STAPS APA),

Monitrice d'équitation B.P.J.E.P.S. (et unité complémentaire de direction de séjours de vacances et accueil de loisirs). Elle intervenait à Trott'autrement depuis 2007). Elle a maintenant ouvert un centre équestre en Normandie


Ouverture en Normandie

le 14 juin 2012

 

Vous connaissiez les équitants de trott'autrement de Bry et Conches.

Ils se sont installés en Normandie et peuvent vous accueillir aussi pendant les vacances.

 

au centre équestre de Montmirel

 

leur Site internet : www.centreequestredemontmirel.fr

le site est en construction, mais vous y trouverez déjà les plannings et les tarifs,

 

les inscriptions sont ouvertes !
rdv sur place : Chédouet 61170 Les Ventes de Bourse

 

"n'hésitez pas à nous contacter pour vous organisercontact@centreequestredemontmirel.fr            02.33.28.02.73                  06.17.96.72.57      
Au plaisir de vous recevoir très bientôt,

n'hésitez pas à diffuser l'info autour de vous
L'équipe de Montmirel,Olivia JAMI

Elsa GEOFFRAY

Thomas GILBERT